Les enfants placés

Dire enfin les maltraitances institutionnelles........
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 histoire de paquito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PAQUITO



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: histoire de paquito   Ven 2 Mar - 10:54

En ce qui me concerne j'ai 42 ans et dans le temps beaucoup de mère au foyer devenait nourrice malheureusement aussi beaucoup l'ont fait pour l'argent que cet enfant leur rapporter tout les mois et non par amour pour cet enfant
Moi je continue a les voirs je les considére comme mes parents malgré que je n'ai jamais eu ma place réel dans la famille
déja du jour ou je suis arrivé chez eux il ne m'ont jamais appelé par mon prénom mais par mon nom de famille et ca continue aujourd'hui d'ailleurs
il non jamais dit que j'étais leur fille mais la gosse de la dass.
Et je n'ai jamais ressentie aucun sentiment d'amour j'étais la point barre
dans mon village d'ailleurs il n'y avait que ca des gosses de la dass ma mère nourriciere en a élever plus d'un. certain provisoirement d'autre comme moi et mon frère jusqu'au bout on va dire
mais au total elle en a eu 7
je n'ai jamais revu les 5 autres que sont il devenu aucune idée.
Moi aussi des claques des coups de martinet j'en ai eu a la pelle
en plus de ca alors que je venais d'etre séparer d'unefamille alcoolo je suis retombé sur un père nourricier alcoolo lui aussi on en a vu des vertes et des pas mures avec.
Il avait une seule fille a eux le centre du monde surement lorsqu'elle a eu ses enfants nous nos vétement de la dass on les voyait plus c'était pour les enfants de sa fille
Mon frére faisait pipi au lit et pour le punir il pouvait garder son pyjama souillé d'urine des semaines les draps pareils
bref quand je suis devenu ado la le souk pour n'importe koi j'était une putain une carogne comme elle disait alors que je ne faisait strictement rien de mal.
et puis ma majorité est arrivé enfin elle aurait du a 18 ans comme tout le monde mais moi j'ai eu droit a une rallonge mdr pour etre majeur comme je ne rapportais plus rien et que j'avais raté mon cap j'ai voulu me rattraper en faisait des cours avec éducatel alors la on a dit oki l'assistante sociale mais tu reste mineur jusqu'a 21 ans pas de pot pour moi.
J'en ai eu des périodes ou j'en avait plus que marre ou j'ai voulu fuger me suicider meme mais bon j'ai pris sur moi
Un jour j'ai rencontrer mon futur homme avec qui je me suis mariée et j'ai eu 4 enfants j'ai cessé de bosser pour etre prés d'eux mais mon enfance avec mes vrais parents plus mon enfance avec mes parents adoptif m'aura laisser des marques
moi je dis qu'il faut cesser de donné des agrements ainsi a tout va car soyons honnete plus de 50 pour 100 de ceux qui font la demande ce qui les motives c'est le pognon
peut sont ceux qui éléve des enfants de la dass vraiment avec amour dans le but de les aider a s'en sortir et a etre heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenaika
Admin


Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: histoire de paquito   Ven 2 Mar - 12:02

C'est bizarre ce besoin de rester près de nos enfants moi aussi j'ai travaillé mais j'ai arreté et je ne me vois pas passer des journées entieres a travailler pour rentrer le soir crever et ne pas pouvoir avoir du temps pour ceux que j'aime, ma famille c'est mon mari et mes enfants !!!

Pendant longtemps j'ai cru que je ne méritais pas mon mari on m'a dit toute mon enfance que j'étais une putain et que j'étais trop moche pour qu'un jour on m'aime, pendant 3 ans j'ai fait des crises d'angoisse j'avais peur que mon mari me quitte tout le temps , c'était obssessionnel, les coups pour rien les insultes gratuites m'ont marqué a vie ,les bleus ne sont plus sur mon corps mais dans ma chair!!! confused pale

Je ne veux plus que d'autres vivent cela , ils ont brisé mon enfance ma famille et je me bats chaque jour pour que la mienne soit heureuse , ils ont voulu me proteger d'une mere depressive et c'est ma vie entiere qu'ils ont fragilisé ceux qui ont décidé de me placer!! Cette famille d'accueil c'était le diable incarné! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Ta vie a été aussi dur que la mienne tu sais longtemps j'ai cru être la seule dans ce cas c'est peut etre pas bien mais je me sens moins seule depuis que je sais que d'autres ont vécu comme moi et s'en sont sorti aussi bien qu'ils ont pu , moi je n'ai que 26 ans mais je sais que je n'oublierai jamais ce qu'ils nous ont fait a moi et ma petite soeur qui est bien plus fragile que moi désormais!!! a cause d'eux elle a fait des TS!!!
Je pardonne pas ni a cette femme monstrueuse ni a ce système de la protection de l'enfance!! Mad Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malt.board-realtors.com
PAQUITO



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: histoire de paquito   Ven 2 Mar - 14:45

ben je vois que rien n'a évoluer depuis le temps car moi j'ai 42 toi 26 on a a peut pres le meme vécu en famille d'accueil. pfffffffffffffffffffff désespérant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenaika
Admin


Nombre de messages : 482
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: histoire de paquito   Ven 2 Mar - 15:10

as tu lu mon histoire tu verras les similitudes!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malt.board-realtors.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: histoire de paquito   

Revenir en haut Aller en bas
 
histoire de paquito
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants placés :: PLACEMENTS: vos témoignages et réactions :: Témoignages d'enfants placés-
Sauter vers: